[Lecture Budo] Karate Jutsu

Après avoir lui-même découvert le Karaté, Maître Funakoshi se découvrit la vocation de préserver et de transmettre cette tradition aujourd’hui indissociable de sa région d’origine, Okinawa. Pour ce faire, il s’installa à Tokyo et dû rapidement, devant le succès de ses premières démonstrations, se mettre à l’écriture du premier manuel de “Karaté, Karaté Jutsu : La Bible du Karaté-do“, que nous vous proposons aujourd’hui de découvrir.

Résumé du livre

La préface de l’ouvrage nous replace dans le contexte de l’époque où Gichin Funakoshi permit au Japon de découvrir le Karaté. Nous découvrons ainsi que ce livre fut en fait une deuxième édition, le manuscrit de la première ayant été détruit lors du grand tremblement de terre du Kanto en 1923.

A l’origine, Karaté Jutsu se voulait un manuel permettant de pratiquer seul, réclamé par les proches de Maître Funakoshi et par ceux qui avaient assisté à sa première démonstration devant le prince impérial en 1921. Profitant de l’opportunité d’une seconde édition, l’auteur avait souhaité y inclure des précisions et des photographies, documents rares et ô combien précieux pour l’époque.

La première partie du livre traite de l’histoire et de la valeur du Karaté, ainsi que de la manière de s’entraîner. Garde, déplacements, techniques de poings et de pieds, etc. Nous sommes bien en train de lire un manuel ! L’auteur nous explique même comment construire un makiwara afin de pratiquer nos techniques.

On notera enfin la présence de techniques de projections qui viennent compléter le spectre déjà large des possibilités offertes par “la boxe d’Okinawa”.

La seconde partie du livre nous présente les katas, classés par leur style d’origine (Shorei-ryu ou Shorin-ryu) et accompagnés de nombreuses photographies de Maître Funakoshi lui-même en train de les exécuter. Ces documents nous rappellent immédiatement les origines okinawaïennes du Karaté et contrastent avec les formes plus modernes qui seront développées par la suite, en particulier par Gigo, le fils de Funakoshi.

Enfin, la dernière partie du livre se concentre sur des commentaires et autres remarques de l’auteur qui complètent sa présentation et sa réflexion autour du Karaté. Ces pages présentent l’embryon de ce qui allait devenir l’ensemble des principes directeurs qu’allait édicter le père du Karaté moderne, en particulier le très célèbre et tant débattu “il n’y a pas de première frappe en Karaté” (karate ni sente nashi).

Ce que nous avons aimé :

  • Le premier livre à rompre la tradition orale et à présenter en détail la pratique du Karaté.
  • Des réflexions et des conseils de Maître Funakoshi toujours d’actualité (les différents styles, les grades, la compétition, l’assiduité, etc.).
  • La qualité du travail des traducteurs et celle de la mise en page réalisée par Budo Editions.

Pour aller plus loin :

Karaté Jutsu – La Bible du Karaté-do

Auteur : Gichin Funakoshi
Editeur : Budo Editions
Format : Broché, 203 pages
Voir la fiche détaillée / Commander

Avez-vous déjà lu ce livre ? Qu’en pensez vous ?


Auteur de l'article

David Patin
Professeur de Karate
2ème Dan - DAF

Donnez votre avis

Partagez cet article
  • 26
    Partages