10 conseils pour bien débuter le karaté

🥋 Tu t’es inscrit au karaté et tu te poses plein de questions ? Cet article est fait pour toi ! De la tenue d’entraînement, aux règles du dojo, on t’explique tout sous forme de 10 conseils pour démarrer tes premiers cours de karaté. Les 5 premiers concernent ce que tu dois faire avant le cours, les 5 suivants sont à appliquer pendant l’entraînement. 

Débutants : 10 conseils pour la rentrée

1 – Le certificat médical

Afin de pouvoir faire du karaté, il te faut un certificat médical (postérieur au 1er juillet), à remettre lors du premier cours. Le certificat devra porter la mention “en compétition” si tu souhaites participer à des championnats / coupes de karaté (pense à faire signer ton passeport sportif par ton médecin, si tu fais de la compétition).

2 – La licence fédérale

La licence fédérale F.F.Karate est obligatoire (à remplir lors du premier cours). Elle comprend une assurance et donne accès aux compétitions, aux examens de grades, ainsi qu’aux stages fédéraux. Deux licences sont nécessaires pour les compétitions officielles. La licence est comprise dans la cotisation annuelle du Karate Club Colombes.

3 – La tenue de karaté

Tout le monde porte la même tenue : un karate-gi (veste et pantalon d’entraînement) et une ceinture (obi). Les filles peuvent porter un tshirt de couleur blanche sous la veste. Tu trouveras des karate-gi à des prix très bas chez Decathlon ou Go Sport, vendus avec une ceinture blanche. Tu peux aussi essayer différents modèles dans des boutiques spécialisées comme Budo Fight, afin de trouver un karategi un peu plus épais, par exemple. Pour un cours d’essai, tu peux venir en tenue de sport (pantalon/short et tshirt).

4 – L’achat du matériel

Lors des entraînements, ou en compétition, tu seras amené à faire des combats avec des gants de karaté (mitaines). Même si ton club en prête, pour des raisons d’hygiène, nous te recommandons d’acheter ta propre paire de gants de karaté (n’oublie pas d’inscrire tes initiales sur l’étiquette). Tu en trouveras à partir de 15€ chez Décathlon ou dans les boutiques spécialisées. Le reste du matériel (cibles, élastiques, paos, bâtons en lousse, plastrons, etc.) sont fournis par ton club.

5 – Avant de monter sur le tatami

Essaye toujours d’arriver en avance au dojo, et si tu vas être en retard, préviens ton professeur (il te fera signe pour que tu puisses entrer sur le tatami). Avant chaque cours, pense à éteindre ton téléphone et à retirer tes bijoux, montre, barrettes, etc. afin d’éviter les blessures. Pense à boire avant le cours, et, si tu as pris une bouteille d’eau, laisse-là à l’extérieur du tatami (on ne sort pas pendant le cours sans que le professeur nous y invite). S’il y a un cours avant le tiens, ne parle pas pour ne pas déranger.

Alignement des élèves par ordre de grade pour le salut

6 – Ton entrée sur le tatami

Avant d’entrer ou de sortir de la salle de cours, on fait un salut debout (bras le long du corps, talons joints, pieds ouverts à 45°, inclinaison du buste à 30°). Il s’agit du salut traditionnel japonais “ritsu-rei“, qui s’effectue aussi au début et à la fin d’un exercice à deux, ou encore au début et à la fin d’un kata. Ce salut exprime une attitude empreinte de respect (envers le dojo, les partenaires, le professeur, …).

7 – Le début du cours

Sur le tatamis, il faut rester discret, éviter de parler ou de faire du bruit. Au moment de démarrer le cours, les élèves s’alignent debout du plus gradé au moins gradé (les débutants sont à gauche, face au portrait qui est sur le mur avant). On effectue alors le salut traditionnel japonais assis “za-rei” (ainsi qu’à la fin du cours). Tu trouveras ici le détail des saluts ritsu-rei et za-rei.

8 – Regarder, écouter, et répéter

Lors des premiers cours, tu vas apprendre les bases du karaté, il te faudra alors bien regarder les démonstrations, afin de reproduire les exercices qui sont demandés. Ne pose pas de questions et ne parle pas avec ton partenaire : continue à répéter les techniques jusqu’à ce qu’on te dise d’arrêter, et sois attentif aux corrections que t’apporte ton instructeur. Dans la tradition japonaise, l’enseignement se fait très souvent par mimétisme, sans donner trop d’explications.

9 – La terminologie japonaise

Au début, tu risques d’être un peu déstabilisé par les termes japonais qui sont utilisés pendant le cours, mais, tu verras, tu vas très vite les assimiler. Si tu n’as pas compris, la meilleure chose à faire est de regarder ce que font les autres. Ta progression au karaté se fera beaucoup par l’observation, il faut donc veiller à rester concentré pendant la séance d’entraînement. Tu trouveras les principaux termes japonais à connaitre dans notre lexique de base destiné aux débutants

10 – L’assiduité

Enfin, le meilleur conseil pour un débutant, est d’être le plus assidu possible : essaye ne pas rater un cours, en particulier sur les premières semaines, car les techniques, les positions, et les principes de base y seront enseignés. Ce conseil vaut aussi pour la suite, et pour les plus gradés : tu trouveras ici les 10 raisons pour ne pas manquer un entraînement. Bonne rentrée ! Oss !

FAQ : retrouve toutes les questions fréquentes sur le karaté et les réponses
Téléchargez en PDF Télécharge ici notre guide gratuit du débutant en karaté au format PDF
📅 Toutes les dates de reprise des cours de karaté traditionnel / karaté défense

Est-ce que ces conseils t’ont été utiles ? As-tu d’autres questions ?


Auteur de l'article

Antonio Guerrero
Professeur de Karate
5ème Dan - BEES 2


Donnez votre avis

Partagez cet article
  • 583
    Partages