10 livres de karaté à posséder absolument

Que ce soit pour un anniversaire, un cadeau de Noël, ou tout simplement pour (vous) faire plaisir, voici une sélection de 10 ouvrages incontournables sur le karaté, à posséder absolument si vous êtes un passionné de cet art martial. La plupart de ces livres sont destinés à tous, du débutant au pratiquant chevronné et au professeur, et sont de véritables références techniques et historiques pour ceux qui veulent aller plus loin dans la compréhension de notre discipline. Bonne lecture !

1 – Karaté-do : ma voie, ma vie

(Gichin Funakoshi)
Voir la fiche détaillée / Commander

Ce livre est porté par la personnalité de son auteur, Gichin Funakoshi, initiateur du karaté au Japon et dans le monde entier et grande figure des arts martiaux contemporains. Autobiographie sobre qui fonctionne par tableaux courts et riches de sens, cet excellent texte bien servi par la traduction française, se lit avec infiniment de plaisir et reste longtemps en mémoire. Nous pénétrons dans l’univers du karaté originel et remontons à sa source : l’île d’Okinawa et sa culture. A travers l’histoire de Funakoshi, c’est l’histoire même du karaté et son évolution que nous apprenons à connaître. Cette autobiographie illustre de façon exemplaire à quel point l’art martial nous donne les clés de la vie et le fait que la vie elle-même est une pratique martiale.

2 – Les vingt préceptes directeurs du karaté-dô

(Gichin Funakoshi)
Voir la fiche détaillée / Commander

Gichin Funakoshi, le “père du karaté” aurait dit que “l’objectif ultime du karaté ne se résume pas aux mots ‘victoire’ et ‘défaite’ mais consiste plutôt en le polissage du caractère des pratiquants”. L’approche de maître Funakoshi met en exergue les valeurs spirituelles et la finesse mentale au détriment de toute forme de brutalité, que celle-ci relève de la force physique ou de la technique. C’est afin de laisser une trace écrite du credo auquel il a voué son existence tout entière et de guider les pratiquants qui, sur ses pas, arpentent la Voie, qu’il a rédigé ce traité désormais mythique. Si les vingt préceptes qui le composent ont fait le tour du monde, les commentaires destinés à les expliciter n’ont, quant à eux, jamais été donnés à lire au grand public. C’est désormais chose faite avec ce livre.

3 – Karate Jutsu : La bible du karate-dô

(Gichin Funakoshi)
Voir la fiche détaillée / Commander

L’histoire de ce livre est extraordinaire. Il fut édité au Japon en 1922 sous le titre “Ryûkyû Kenpô Karate” mais les plaques d’impression furent détruites en 1923 dans un incendie. En 1925, Gichin Funakoshi réécrit son livre, le complète et la version augmentée est publiée sous le nom “Rentan Goshin Karate Jutsu”. Avant que maître Funakoshi ne se décide à écrire son livre, le karaté était enseigné de manière orale aussi ce livre avec ses 200 photographies du maître est considéré comme étant le premier livre de karaté. Il n’existe aujourd’hui que quelques exemplaires des livres de 1922 et 1925 que conservent jalousement quelques bibliothèques et collectionneurs à travers le monde. Quelques copies pirates ont circulé mais leur qualité médiocre et la langue japonaise ancienne utilisée interdisaient au non initié la compréhension de ce classique inestimable. Nous sommes fiers de pouvoir aujourd’hui ressusciter ce livre mythique en langue française qui fera la joie de tous les karatékas.

4 – Les katas de base du karaté shotokan : Heian et Tekki

(Taiji Kase)
Voir la fiche détaillée / Commander

Ce livre s’adresse particulièrement aux débutants en karaté car il contient les premiers katas indispensables pour les passages de grades. Les katas sont des enchaînements de mouvements codifiés, une sorte de grammaire du karaté que tout karatéka doit connaître. La première partie de ce livre présente en de multiples photos du maître les katas : Heian Shodan, Heian Nidan, Heian Sandan, Heian Yodan et Heian Godan. Les élèves avancés ne seront pas en reste car cet ouvrage complète l’autre livre de Maître Kase (Katas supérieurs du Shôtôkan-ryû) en exposant les katas Tekki Shodan, Tekki Nidan et Tekki Sandan.

5 – Les katas supérieurs du shotokan-ryu

(Taiji Kase)
Voir la fiche détaillée / Commander

Ce livre est plus particulièrement destiné aux pratiquants gradés de l’école Shôtôkan de karaté (80 % des pratiquants français). C’est une oeuvre synthétique qui prend le parti de peu expliquer les techniques, mais d’offrir de multiples outils pour une meilleure compréhension de la forme : vues prises selon plusieurs angles, schéma complet des évolutions et film de chaque kata sur une double page, applications avec partenaire… Vingt katas supérieurs traditionnels du karaté Shôtôkan sont présentés dont la forme originelle du kata “Wankan” (qui avait été oubliée dans la version originale). A cela s’ajoutent deux autres katas inédits, créés par maître Kase, “Heian Oyo” et “Tekki Oyo” qui sont révélés ici pour la première fois. Cet ouvrage aborde également quelques spécificités de l’enseignement et de l’école de maître Kase sous forme de “points clés” et des “caractéristiques de l’école Kase-Ha”.

6 – Karaté Kata : Les 30 katas du shotokan

(Roland Habersetzer)
Voir la fiche détaillée / Commander

Nouvelle édition revue de “Shotokan Kata”, cet ouvrage suivra le pratiquant de ses débuts aux grades les plus élevés. Aux 30 katas du Shotokan ont été ajoutés 3 katas choisis parmi les racines de l’art traditionnel. Tous ces classiques, illustrés par de très nombreux dessins didactiques, sont présentés avec clarté, rigueur et précision par Roland Habersetzer, un des plus haut gradés hors Japon. Un ouvrage de référence pour connaître les katas qui accompagnera tous les karatékas du style Shotokan lors de leur progression.

7 – Bunkai : L’art de décoder les katas

(Areski Ouzrout)
Voir la fiche détaillée / Commander

Il y a encore près d’un siècle, l’apprentissage du karaté se faisait oralement, de maître à élève, et passait le plus souvent par la répétition des katas, ces formes codifiées qui renferment les principes de combat et les stratégies destinées à sauver la vie si besoin est. Le sens des applications martiales (bunkai) des katas s’est perdu dans la nuit des temps si bien que le pratiquant actuel se trouve parfois démuni pour comprendre, analyser ou interpréter tel ou tel passage du kata. Dans cet ouvrage, divisé en deux parties, Areski Ouzrout utilise tout son talent de chercheur et de pédagogue pour nous apprendre à décoder le sens caché des applications des katas.

8 – Chroniques martiales

(Henri Plée)
Voir la fiche détaillée / Commander

Cela fait plus de 30 ans qu’Henry Plée écrit des articles dans la presse et nous fait part de son immense culture dans le domaine martial caractérisée par son approche si peu stéréotypée et, oh combien, lucide du combat et de l’éveil de l’Homme véritable. Ce livre présente une sélection de ses écrits les plus significatifs, de cette connaissance et cette expérience d’une richesse inestimable puisqu’elles couvrent toute l’histoire des arts martiaux européens et qu’elles témoignent d’un enseignement reçu des plus grands experts. Tout cela fait d’Henry Plée un maître hors du commun. Cette édition, est une édition spéciale du livre du même titre paru en 2002 présenté dans une reliure cartonnée avec une finition façon cuir, dorée au fer, présentée dans un étui cache-poussière. Tirée à 3000 exemplaires, cette édition est limitée et ne sera pas réimprimée.

9 – La grande histoire du Karaté Shôtôkan

(Harry Cook)
Voir la fiche détaillée / Commander

Des siècles durant, le karaté, enseigné sur la petite île d’Okinawa, a laissé très peu de traces écrites de sorte que, quand il est sorti des sphères secrètes, il était chargé de mythes et de légendes. Quand il commença à être pratiqué au niveau international, aucune instance ne faisait autorité ni veillait à son développement. Au contraire, une multitude d’écoles et de styles différents tentaient d’imposer leurs propres idées, leurs techniques et leur point de vue sur les origines de l’art. Pour celui qui étudie l’histoire du karaté, ces querelles ont généré la confusion. Les sources sont éparses et amputées ; qu’elles soient sous forme de livres, d’articles de magazines ou encore de souvenirs personnels, elles sont généralement incomplètes, fausses, voire contradictoires. Peu de gens – hormis Gichin Funakoshi – sont aussi aptes que Harry Cook à raconter cette histoire du karaté Shôtôkan. Harry y traite de l’histoire du Shôtôkan avec autant de clarté et de véracité que possible.

10 – L’Histoire du Karaté-Dô : Les grands Maîtres – Les Styles

(Kenji Tokitsu)
Voir la fiche détaillée / Commander

Maître Kenji Tokitsu (9e dan) dévoile dans ce livre sans concession l’essentiel de l’histoire du Karaté, depuis ses origines dans l’île d’Okinawa (XVe siècle) jusqu’à son implantation au cœur du Japon (dans les années 1920). A travers ses propres connaissances de pratiquant de haut niveau, et les traductions originales de textes anciens (dont certains sont présentés ici pour la première fois), Kenji Tokitsu, docteur en sociologie signe là un livre hors du commun, qui fera date dans la littérature des arts martiaux. Un ouvrage à posséder absolument, pour tous ceux qui aiment le Karaté.

Avez-vous ces livres dans votre bibliothèque ? Quel livre conseillez-vous ?


Auteur de l'article

Antonio Guerrero
Professeur de Karate
5ème Dan - BEES 2

Partagez cet article

  • 151
    Partages

Donnez votre avis

A lire aussi